contact@e-pansement.fr      09 72 46 28 88

Pansements bioactifs : un marché qui devrait atteindre 4,9 milliards de $ d'ici 2020.

Selon une récente étude de marché dédiée à la prise en charge des plaies, les prochaines évolutions technologiques vont accélérer la croissance et le développement des pansements bioactifs qui représenteront un marché de 4,9 milliards de $ d'ici à 2020.

La prise en charge des plaies et de la cicatrisation est devenue l'un des secteurs de premier plan dans l'industrie médicale et pharmaceutique, représentant une capitalisation boursière de 15 milliards de $ en 2014. Le marché des pansements bioactifs est encore à l'état naissant avec une énorme occasion pour les industriels de prendre le dessus sur le marché traditionnel du traitement des plaies.

L'objectif principal des pansements bioactifs est de réduire le temps de traitement qui permettra d'économiser le coût global de la prise en charge des patients. La pertinence de l’utilisation des pansements bioactifs a augmenté au cours des dernières années en raison de l'efficacité prouvée de leurs effets positifs sur le processus de cicatrisation des plaies. L'Amérique du Nord a connu le plus grand nombre d'essais cliniques et reste le hub le plus rentable pour ces pansements bioactifs.

 

Le marché des pansements bioactifs est constitué d'une vaste gamme de produits parmi lesquels les pansements à base de collagène, les pansements à base d'argent ou encore ceux à base de miel. Chaque type de produit est conçu pour traiter un type ou un stade de plaie différent tels que les ulcères du pied diabétique, les ulcères veineux des membres inferieurs, les plaies traumatiques ou encore certaines brûlures. Selon cette étude de marché, ce sont les pansements à l'argent qui seront le principal contributeur à cette croissance. La demande pour les pansements de miel sera relativement faible en raison de la meilleure absorption par les pansements bioactifs tels que les pansements à base d'alginate et les pansements « en mousse ».

 

Cette étude économique dans le domaine des plaies fait une analyse du marché au niveau mondial. Ainsi, l’Amérique du Nord conduira le marché au cours de la période de prévision jusqu'en 2020 en raison de l'incidence élevée des plaies chroniques et aiguës, des politiques de remboursement des soins de santé devenus favorables et de la population gériatrique croissante dans les pays tels que les États-Unis et le Canada.

 

Utilisation des protéines synthétiques et matrice de facteurs de croissance dans la cicatrisation des plaies conduira la croissance future.

La cicatrisation des plaies est un processus complexe qui passe par plusieurs étapes. Une des étapes essentielles au traitement des plaies chroniques est l’optimisation du développement de la matrice extracellulaire. Celle-ci fournit les propriétés d'élasticité et de résistance à la traction de la peau. Elle est constituée de différentes protéines telles que le collagène, la fibronectine, l’élastine et les laminines. La matrice extracellulaire est d'une grande importance car elle interagit avec les cellules de la peau pour fixer le processus de fermeture de la plaie. Dans la population gériatrique, la question de la cicatrisation retardée est en lien direct avec le fait que cette matrice extracellulaire soit endommagée. On comprend mieux que les évolutions technologiques des pansements devront porter sur le développement d’une matrice de synthèse des protéines qui contribuera à la cicatrisation. Cette matrice de protéine synthétique pourrait alors remplacer la matrice extracellulaire naturelle devenue inefficace avec l’âge. Une telle innovation pourrait alors s’ajouter aux propriétés déjà connues des pansements bioactifs existants.

 

Récemment, des recherches approfondies ont été menées pour mieux comprendre l'efficacité des facteurs de croissance dans le traitement des plaies chroniques. Les facteurs de croissance sont extraits à partir de tissu humain ou de tissu animal. Cependant, il y a eu beaucoup de débat sur cette utilisation de facteurs de croissance. La question de la sécurité et du coût a clairement remis en question cette utilisation des facteurs de croissance dans les essais cliniques. L'accent est aujourd’hui mis sur le développement de facteurs de croissance particuliers dits « recombinants ». L'avantage avec des facteurs de croissance recombinants est que le risque associé à la transmission de maladies est réduit dans une large mesure. Il existe des facteurs de croissance tels que bFGF, TGF-bêta 3, EGF et VEGF, qui ont fait leurs preuves pour être efficaces justement dans la cicatrisation des plaies. A ce jour, il est encore nécessaire d'effectuer de nouveaux essais cliniques pour analyser l'effet positif des facteurs de croissance dans la prise en charge des plaies.

 

Il apparaît alors logique de constater que les entreprises pharmaceutiques leaders dans le marché des pansements bioactifs sont prêtes à investir dans la recherche pour pouvoir, par la suite, tirer parti de la possibilité d'augmenter leur gamme et leurs parts de marché.

Source : MarketWatch Bioactive Wound Care Market to Reach 4.9 Billion USD by 2020 - IndustryARC Research

  Contactez-nous
  Elevate SAS,

15 quai Pasteur Immeuble Le Cèdre
84110 Vaison la Romaine

0972 462 888

0897 508 188
Mail : contact@e-pansement.fr

  Derniers tweets @e_pansement