contact@e-pansement.fr      09 72 46 28 88

URGOCELL Ag Border

Catégorie : Pansements
Laboratoire : Urgo
Classe : Argent
Stade(s) : Colonisation/Infection
Format(s) disponible(s) :
  • 13X13cm ACL 3401051063063
Remboursement : Complet LPPR

COMPOSITION
UrgoCell Ag Border est un pansement absorbant imprégné de Sels d’Argent issu de laTechnologie Lipido-Colloïde (TLC), innovation exclusive brevetée des Laboratoires URGO. UrgoCell Ag Borderest un pansement absorbant imprégné de Sel d’Argent, semi-permeable, constitue de 3 couches :
- au contact de la plaie, l’interface lipido-colloïde non adhérente (matrice polymérique - particules carboxyméthylcellulose et vaseline) imprégnée de Sels d’Argent,
- une compresse centrale expansée de mousse de polyuréthane absorbante non sensibilisante,
- un support adhésif protecteur en polyurethane, enduit de masse adhérente de haute tolérance cutanée.

PRESENTATION
Conditionnement sous sachet individuel stérile, prêt à l’emploi.
Mode de stérilisation : Radiostérilité.

PROPRIETES

  • Au contact des exsudats, les particules hydrocolloides (CMC) se gélifient et forment, grâce à la matrice, un film lipido-colloïde qui crée les conditions favorables au processus cicatriciel (cicatrisation en milieu humide). De plus les ions Ag contenus dans l’interface lipido-colloïde confèrent à UrgoCell Ag Border une activité antibactérienne de contact
  • La compresse de mousse de polyurethane absorbante assure un drainage optimal des exsudats et des bactéries. Les microorganismes absorbés par la compresse sont ainsi directement tués par les ions Ag antibactériens. Cette compresse absorbante évite également tout phénomène de macération au niveau de la peau péri-lesionnelle.
  • Le support est souple, conformable et très confortable. Il permet une bonne adaptation du pansement aux reliefs anatomiques de la plaie.
  • Le pansement peut être posé sous compression élastique ou inélastique, grâce a la rétention des exsudats dans le pansement.

INDICATIONS
- UrgoCell Ag Border est indiqué dans le traitement local des plaies exsudatives présentant un risque d’infection : plaies chroniques (ulcères, escarres) et plaies aigues (brulures du 2nd degré, dermabrasions, plaies traumatiques, plaies chirurgicales etc).
- En raison de la présence de bord adhésif, UrgoCell Ag Border est particulièrement recommandé dans le traitement des plaies présentant une peau péri-lésionnelle saine.

MODE D’EMPLOI
Nettoyer la plaie selon le protocole de soin habituel, puis rincer au sérum physiologique.
En cas d’utilisation préalable d’un antiseptique, rincer soigneusement la plaie au sérum physiologique.

Application du pansement :
- Retirer les ailettes de protection.
- Appliquer le pansement UrgoCell Ag Border sur la plaie, en posant la compresse centrale au regard de celle-ci.
- Appliquer une bande de compression lorsque celle-ci est prescrite.

Renouvellement du pansement :
- Le renouvellement du pansement UrgoCell Ag Border se fera tous les 1 à 3 jours à saturation du pansement.
- Le pansement augmente de volume au cours du temps en raison de ses capacités d’absorption des exsudats.

PRECAUTIONS D’EMPLOI

  • Le traitement par UrgoCell Ag Border se fera exclusivement sous surveillance médicale.
  • L’utilisation conjointe avec d’autres traitements locaux n’est pas recommandée.
  • Ne pas utiliser en cas de sensibilisation connue à l’argent ou tout autre composant du pansement.
  • L’utilisation du pansement UrgoCell Ag Border pendant la grossesse, l’allaitement, chez le nouveau-né ainsi que chez les prématurés n’a pas été étudiée.
  • Les professionnels de santé doivent prendre en compte que les données concernant l’utilisation prolongée et répétée d’un pansement à l’argent, particulièrement chez l’enfant et le nouveau-né sont peu documentées.
  • Eviter le contact avec des électrodes ou des gels conducteurs, utilisés lors d’un ECG et EEG.
  • Stocker le pansement UrgoCell Ag Border à l’abri de l’humidité, de la chaleur (température inférieure à 25°C) et de la lumière.
  • Ce pansement est à usage unique : la réutilisation d’un pansement à usage unique peut provoquer des risques d’infection.
  • Ne pas restériliser le pansement.

CONTRE-INDICATIONS
- Sensibilisation connue à l’argent et aux autres composants du pansement.
- Ne pas laisser le pansement en place sur le patient au cours d’un examen par Résonance Magnétique Nucléaire (IRM).

STATUT REGLEMENTAIRE
Dispositif médical marqué CE Classe III (BSI).