contact@e-pansement.fr      09 72 46 28 88

URGO Hydrogel

Catégorie : Pansements
Laboratoire : Urgo
Classe : Hydrogel
Stade(s) : Nécrose, Fibrine
Format(s) disponible(s) :
  • Tube 15g ACL 3401075165576
Remboursement : Complet LPPR

COMPOSITION
Gel stérile amorphe, clair et visqueux, constitué d’un polymère d’origine naturelle, polysaccharidique, dispersé en phase aqueuse.
- Gomme de Guar (galactomannane hautement hydrophile).
- Propylène Glycol (agent humectant).
- Eau purifiée (80 %).

PRESENTATION
Tubes unitaires stériles de 15 g de gel, à usage unique.
Mode de stérilisation : stérilisé en utilisant la vapeur.

PROPRIETES
- Urgo hydrogel® est un gel d’hydratation des plaies nécrotiques sèches nécessitant un ramollissement continu pour accélérer le processus naturel de détersion autolytique.
- Au contact de la plaque de nécrose, Urgo hydrogel® se comporte comme un donneur d’eau depuis sa matrice polysaccharidique vers le tissu nécrosé.
- L’utilisation d’Urgo hydrogel® sous pansement occlusif (Algoplaque Film®) évite au gel de se déshydrater en superficie et renforce ses propriétés hydratantes.
- Grâce à sa haute viscosité (> 100 000 centipoises), Urgo hydrogel® reste cohésif lors de son application et ne coule pas, même sur plaie déclive.

INDICATIONS
- Plaque de nécrose sèche.
- Débris fibrino-nécrotiques adhérents.
- Plaies atones sèches en attente de bourgeonnement.

CONTRE-INDICATIONS
- Brûlures 3è degré.
- Ulcération d’origine infectieuse.

MODE D’EMPLOI
- Nettoyer la plaie au sérum physiologique.
- Appliquer Urgo hydrogel® sur toute la surface de la plaie d’une fine couche de 4-5 mm d’épaisseur en veillant à ce que le gel ne déborde pas en peau saine.
- Recouvrir d’un pansement secondaire Algoplaque Film® avec un débord de 3 à 4 cm de chaque côté.
- Renouveler l’application tous les trois jours en moyenne après ablation des débris nécrotiques ramollis.

PRECAUTIONS D’EMPLOI
- L’apparition ou la suspicion d’une surinfection sous la plaque de nécrose contre-indique la poursuite du traitement sous pansement occlusif.
- L’élimination progressive des déchets nécrotiques s’accompagne d’une augmentation de la plaie en profondeur. Ce phénomène est normal jusqu’à totale disparition de la nécrose.
- Ne pas avaler. Usage externe uniquement.
- Ne pas restériliser.
- Ne pas utiliser pour plus d’un patient. 

STATUT REGLEMENTAIRE
Dispositif médical marqué CE Classe IIb.