contact@e-pansement.fr      09 72 46 28 88

URGOCLEAN

Catégorie : Pansements
Laboratoire : Urgo
Classe : Hydro détersif
Stade(s) : Fibrine
Format(s) disponible(s) :
  • 6×10cm EAN 3401041369205
  • 12x13cm EAN 3401041369373
  • 15×20cm EAN 3401041369434
Remboursement : Aucun

COMPOSITION
Le pansement URGOCLEAN, innovation des Laboratoires URGO se présente sous la forme d’une compresse stérile, non tissée, composée de fibres hydro-détersives (polyacrylate) à haut niveau d’absorption et de cohésion.

Cette innovation unique consiste à croiser par thermoliaison, dans un plan parallèle à la plaie, des fibres de polyacrylate selon une disposition structurale qui confère à URGOCLEAN ses propriétés d’absorption et de piégeage des résidus fibrineux de la plaie et de résistance à la traction.

Cette compresse hydro-détersive est enduite par une matrice lipido-colloïde micro-adhérente qui se gélifie facilitant ainsi le drainage des résidus fibrineux, le positionnement et le retrait du produit.

PRESENTATION
Conditionnement individuel stérile.
Mode de stérilisation : Radiostérilité.

PROPRIETES
- Absorption des exsudats, gélification et drainage des tissus fibrineux au cours de la phase de détersion.
- Absorption et piégeage des bactéries par la structure des fibres hydro-détersives de polyacrylate.
- Maintien d’un milieu humide au contact de la plaie favorable à la cicatrisation des zones détergées.
- Contrôle facilité des saignements mineurs de plaies.
- Retrait monobloc du pansement grâce à la résistance, à la traction des fibres hydro-détersives.
- Retrait atraumatique et indolore pour la plaie et respect de la peau péri-lésionnelle grâce à la TLC micro-adhérente.

INDICATIONS
Indiqué dès la phase de détersion des plaies exsudatives chroniques (ulcères de jambe, escarres de décubitus, ulcérations du pied diabétique dont le mal perforant plantaire) et des plaies potentiellement fibrineuses : plaies aiguës (brûlures, dermabrasions, plaies traumatiques), plaies post-opératoires, plaies oncologiques.

MODE D’EMPLOI
Préparation de la plaie :

Nettoyer la plaie selon le protocole de soin habituel et la rincer au sérumphysiologique. Si un antiseptique a préalablement été utilisé (à l’exception des antiseptiques contre indiqués), rincer attentivement la plaie au sérum physiologique avant d’appliquer. L’utilisation ne dispense pas d’une détersion mécanique associée lorsque celle-ci est nécessaire.

Application du pansement :
- Retirer les ailettes de protection.
- Peut être découpé avec du matériel stérile pour adapter, si besoin, la taille du pansement à celle de la plaie.
- Appliquer la face micro-adhérente au contact de la plaie et de ses anfractuosités.
- Recouvrir d’un pansement secondaire approprié à la localisation et au caractère exsudatif de la plaie.

Renouvellement du pansement :
Renouveler tous les 1 à 2 jours pendant la phase de détersion de la plaie puis avec une fréquence adaptée (jusqu’à 7 jours) au volume des exsudats et à l’évolution clinique de la plaie. Jeter toute partie non utilisée selon les procédures et directives locales.

PRECAUTIONS D’EMPLOI

  • La masse lipido-colloïde micro-adhérente adhère aux gants chirurgicaux en latex. Aussi, il est recommandé de manipuler le pansement en évitant le contact avec la face enduite ou en utilisant des pinces stériles.
  • L’utilisation concomitante avec une crème, une pommade, un onguent, une émulsion n’est pas recommandée.
  • Au cours de la détersion, un agrandissement de la plaie peut apparaître du fait de l’élimination progressive des tissus fibrineux.
  • En raison de son caractère non occlusif, peut être utilisé sur une plaie colonisée sous stricte surveillance médicale.
  • Vérifier l’intégrité du protecteur de stérilité avant usage. Ne pas utiliser si l’emballage est endommagé.
  • Conditionnement individuel stérile (radio-stérilisé) à usage unique: La réutilisation d’un pansement à usage unique peut provoquer des risques d’infection».
  • Ne pas re-stériliser.
  • Ne doit pas être utilisé lors d’un traitement en caisson hyperbare sans masque d’administration d’oxygène (risque de combustion dû à la présence de corps gras). Cette contre-indication ne s’applique pas pour les traitements en caisson hyperbare avec masque d’administration d’oxygène si la concentration en oxygène du caisson est inférieure à 25% et si le produit n’est pas posé sur la zone d’application du masque.

CONTRE-INDICATIONS
- Sensibilité connue au pansement ou à l’un de ses composants.
- Ne pas utiliser en tant qu’éponge chirurgicale pour des plaies très hémorragiques.
- Ne pas associer au peroxyde d’hydrogène, ni à des antiseptiques de la famille des organo-mercuriels ou d’hexamidine.

STATUT REGLEMENTAIRE
Dispositif médical marqué CE Classe IIb.