contact@e-pansement.fr      09 72 46 28 88

URGOSORB

Catégorie : Pansements
Laboratoire : Urgo
Classe : Alginates de Calcium
Stade(s) : Colonisation/Infection, Fibrine, Plaie cavitaire
Format(s) disponible(s) :
  • 5x10cm ACL 4683728
  • 10x12cm ACL 4683734
  • 10x20cm ACL 7712442
  • Méche 5x30 cm ACL 4376050  
Remboursement : Complet LPPR

COMPOSITION
Urgosorb® est un pansement stérile absorbant composé de fibres d’Alginate de Calcium et de particules hydrocolloïdes (Carboxyméthylcellulose), polymères d’origine naturelle connus pour leur fort pouvoir d’absorption et de gélification en milieu humide.

PRESENTATION
Urgosorb® se présente sous forme de compresse et de mèche sous conditionnement individuel prêt à l’emploi.
Mode de stérilisation : Radiostérilité.

PROPRIETES

Cicatrisation :

  • Urgosorb® est un pansement qui accélère la détersion par gélification de ses composants au contact des exsudats de la plaie. (Étude STEPS)
  • Urgosorb® se retire facilement, même hydraté, sans douleur et d’un seul tenant.

Hémostase :

  • Par activation plaquettaire, Urgosorb® est un pansement favorisant l’hémostase primaire des plaies aiguës et chroniques présentant un saignement.

INDICATIONS

Cicatrisation :

- Urgosorb® est destiné aux soins locaux des plaies moyennement à fortement exsudatives en phase de détersion et de bourgeonnement notamment : plaies post-chirurgicales (moignons d’amputations, cavités abcédées...), plaies chroniques (escarres de décubitus, ulères de jambes).

- Urgosorb® peut être utilisé sur des plaies présentant des signes cliniques d’infection, sous réserve d’une surveillance médicale appropriée.

- Urgosorb® mèche est destiné aux soins locaux des plaies cavitaires ou tunnellisées (escarres profondes, anfractueuses, sinus pilonidaux).

Hémostase :

- Urgosorb® est également indiqué dans les plaies hémorragiques.

- Par activation plaquettaire, Urgosorb® favorise l’hémostase primaire des plaies aiguës

et chroniques.

- Urgosorb® mèche est destiné aux soins locaux des plaies cavitaires hémorragiques.

CONTRE-INDICATIONS
- Méchage endo-nasal en chirurgie rhino-sinusienne.
- Plaque de nécrose sèche de l’escarre,
- Brûlures profondes.

MODE D’EMPLOI

  • Préparation de la plaie :
    • Nettoyer la plaie selon les techniques habituelles. Bien sécher le pourtour de la plaie avec une compresse stérile.
  • Application d’Urgosorb® compresse :
    • Choisir le format d’Urgosorb® de façon à couvrir la plaie avec un débord en peau saine de 1 à 2 cm.
    • Dans le cas de l’ulcère de jambe une humidification de la compresse en regard de la plaie avec une solution de sérum physiologique peut être réalisée.
    • La grande souplesse d’Urgosorb® lui permet de se conformer immédiatement à la surface de la plaie. Recouvrir Urgosorb® d’un pansement secondaire : double épaisseur de compresses et bande peu serrée ou sparadrap.
  • Application d’Urgosorb® mèche:
    • Pour les plaies tunnelisées et profondes (escarres anfractueuses, sinus pilonidal) appliquer Urgosorb® mèche de façon lâche sans exercer de pression excessive. - En se gélifiant au contact des exsudats, Urgosorb® mèche se conformera aux parois de la cavité.
  • Suivi et renouvellement :
    • Urgosorb® compresse doit être changé lorsqu’il est saturé, notamment lorsque l’exsudat suinte à travers le pansement secondaire. La fréquence de renouvellement dépend de l’exsudation de la plaie : tous les jours en cas d’exsudats importants d’une plaie recouverte de débris fibrino-nécrotiques ou infectée à tous les 2 jours lors d’exsudat modéré d’une plaie propre.
    • Enlever le pansement secondaire. L’intégrité du pansement et du gel permettent un retrait facile d’Urgosorb® d’un seul tenant, sans fragmentation.
    • Dans l’ulcère de jambe, Urgosorb® peut être humidifié à l’aide de sérum physiologique pour en faciliter le retrait.
    • Urgosorb® mèche se retire également très facilement d’un seul tenant.

PRECAUTIONS D’EMPLOI

  • Non résorbable, Urgosorb® ne doit pas être utilisé comme une compresse chirurgicale implantable.
  • Urgosorb® ne doit pas être utilisé sur les plaies peu exsudatives ni sur les brûlures du 3è degré.
  • Ne pas utiliser en cas de détérioration du protecteur de stérilité.
  • Ne pas associer Urgosorb® avec des solutions antiseptiques alcalines (incompatibilité physico-chimique).
  • Ce pansement est à usage unique : la réutilisation d’un pansement à usage unique peut provoquer des risques d’infection.

STATUT REGLEMENTAIRE
Dispositif médical marqué CE Classe IIb (GMed).